QUE FAIRE À OUARZAZATE

EXPÉRIENCES

02 - Souk central et centre-ville

Ouarzazate Ouarzazate
Durée : 3 Heures
Groupe : 1 - 50 personnes
De Ouarzazate à Ouarzazate
Catégories: Visiter la ville
Langues: Français
Promenez-vous dans les rues commerçantes et le souk du centre-ville de Ouarzazate, flânez sur la place Al-Mouahidine avant de déguster une succulente pâtisserie chez Habous.

famille ouarzazateLe centre urbain a pris le nom de Ouarzazate, appliqué autrefois à la palmeraie tout entière. L’arrêté viziriel du 13 décembre 1933 et le dahir du 8 mai 1934 lui ont donné une existence juridique.
Né, avant les règlements, de la nécessité d’assurer le ravitaillement d’une garnison (française) sans cesse grandissante, le centre urbain s’est développé à l’ouest du croisement des routes de Skoura et du Tifernine, en bordure des jardins de la palmeraie.
Le temps aidant, des villas et des boutiques se groupèrent autour des locaux de l’Annexe des Affaires Indigènes, de l’Exposition des Arts Indigènes, de l’Infirmerie Indigène (futur hôpital Bou Gafer), des Travaux publics, des villas des officiers de l’Annexe et des Fonctionnaires. Ses avenues étaient déjà plantées d’arbres robustes, les jardins étaient bien irrigués, et ses quelques touffes de palmiers jetaient dans le paysage leur note d’exotisme africain. A l’époque, la population du Centre, assez mêlée, ne comportait en fait que des commerçants et des fonctionnaires.

Depuis, la ville s'est considérablement développée et s'étend bien au-delà du centre originel. Elle comptait plus de 70 000 habitants en 2014. L'essentiel de l'activité touristique se déroule autour de l'immense place Al-Mouahidine (ou des Almohades), théâtre quotiden d'une animation débordante où les enfants ouarzazi peuvent d'en donner à cœur joie. Au sud-ouest, la place ouvre sur la rue du Marché et ses nombreuses boutiques, qui longe le souk municipal. Au nord ouest, le restaurant-salon de thé Habous demeure incontournable et, à proximité immédiate, sur l'avenue Mohamed V, vous trouverez le restaurant Dimitri, premier établissement du genre (ouvert en 1928) et toujours tenu par le fils du fondateur.

 

En savoir plus